Profile Image

"Celle ou celui qui fait est légitime" M. Lallement

Tables des contenus

  1. Ce que je fais
  2. Petits brins antiparrallèles
  3. Compétences
  4. Projets
  5. Recherches
  6. Hackathons et IndieCamps
  7. Nos avons avons travaillé ensemble
  8. Livres Numériques
  9. Qui je suis

Ce que je fais

Je travaille dans l’univers du biomimétisme.

Le biomimétisme, s’inspirer du vivant et de la nature pour résoudre des défis sociétaux, est un ensemble de disciplines et de pratiques qui a pour dessein d’imiter les matériaux, les formes, les mécanismes et les systèmes éprouvés par les conditions, les exigences et les contraintes de l’évolution du vivant. Ces velléités d’innovations sont liées aux notions de transfert de processus biologique et / ou physique et / ou chimique dans les nouvelles fabrications humaines.

Le biomimétisme est un processus d’apprentissage, basé et implanté au sein de l’expérimentation et du prototypage, interrogeant l’éthique, promettant une écologie (science de l’environnement) et des moyens plus soutenables (respect de l’environnement). Le travail de conception, le travail de biologie, le travail du code, le travail de l’architecture, et les autres disciplines, ne sont que des effets de bord de ce processus d’apprentissage. Nous devons apprendre à apprendre et apprendre à partager les connaissances, les pratiques et les documentations pour exercer le biomimétisme. Le Biomimétisme sans prototypage, sans expérimentation, sans connaissance libre, n’existe pas. Pour ces conditions, nous avons besoin d’un système libre et open source.

Prototypage rapide, tests et améliorations, détournement, apprentissage, aux services du ré-investissement dans la biosphère et le capital naturel, écologie des communautés, c’est dans les Tiers-Lieux Libres et Open Source que j’entreprends, apprends, entredonne, aujourd’hui.

Open source Software - Open source Hardware 
               - BIOMIMICRY -
Open source Bioware - Open Knowledge

Si la fabrication de prototype, ou l’amélioration d’un robot sous-marin par exemple, sont des faits courants de mes activités, mon quotidien consiste égelement à rechercher, interroger et tester des modèles d’organisation et gourvernance adaptés.

Ces savoir-faire et savoir-être acquis, les capacités de déconstruction, d’adaption, de frugalité, et les expériences vécues collectivement font que régulièrement j’accompagne des organisations publiques ou privées dans la résolution de leurs problèmes, ainsi qu’à la formation et l’enseignement en école, université ou secteur associatif.

Petits brins antiparrallèles

Human Collider, Maker, transitioner, commoner et un peu plus encore

Natural born explorer autour des pratiques collaboratives et des humanités.

Hacktivist, multi entrepreneur, consultant ou stratégiste parfois mais toujours passeur et formateur. Autodidacte des internets et du numérique.

Ex-abnégateur en tenue d’urgence sur 10 ans de vie, encore au service des populations et de l’environnement mais dans une autre approche toujours humaniste.

Breton amoureux des océans et contemplateur de la biosphère.

def biomimicry(min, max):
    for i in range(min, max+1):
        square = i**.5
        prime = True
        for j in range(2, int(square)+1):
            if i%j == 0:
                prime = False
                break
        if prime:
            print i, "  Bios"
        elif square == round(square):
            print i, "  Floss"
        else:
            print i, "  Biomimicry"

biomimicry(100, 1000000)

Compétences

Projects

Les projets sur lesquels je m’investis sont valables sur un organigramme de flux d’une durée de 6 mois, renouvelés ou non, selon un base méthodologique Extreme programming

Contibutions

Recherches

Les recherches que je mène actuellement :

  1. Design des instances et consensus, recherche action
  2. Tiers-Lieux Libres et Open Source pour répondre aux enjeux critiques, recherches action et documentation
    • Libertés et sécurités informatique
    • Prévision et prévention des accidents corporels
    • Libertés et égalité au delà des genres et des classes
    • Accessibilité, perméabilité, handicaps
    • Bioéthique et sciences ouvertes
    • Biononymous et bioprivacy
    • Questions sur la gestion des risques dans les tiers lieux
  3. Biononymous et Bioprivacy
  4. Océans, Espace, Villes, les interfaces de résilience, recherche expérimentation
    • Les micro-organismes et la biomremédiation
    • Les données spatiale pour la prévention et prévision des risques
    • Les Internets de l’énergie, l’énergie comme un commun

Hackathons et indieCamps

Ceux dans lesquels je me suis investi comme co-organisateurs, formats plaçant l’éthique et la non-exploitation des humains en pré-requis :

Je fais partie également des personnes qui ont conçu et réalisés les premiers IndieCamps, 2016 à Kerbors (22), 2017 Nevez (29) et Kerbors, 2018 Kerbors. Formats Libres de créations, de protoypages, d’expériences et de vécus, écologiques et démocratiques.

Nous avons travaillé ensemble

Livres numériques

Qui je suis

Breton de la terre et de la mer, c’est un des avantages d’être nomade, j’ai toujours parcouru différents univers culturels et de pratiques pour apprendre et pour partager. Depuis la co-création d’une première association à l’âge de 15 ans à ma première entreprise à 30 ans, j’ai toujours gardé à corps et coeur de cutliver l’abnégation, l’éthique et la préservation des écosystèmes et des communautés.

J’ai commencé à travailler adolescent mais c’est à l’âge de 20 ans que je décide de consacrer 10 ans de ma vie au secteur des Urgences chez les Marins pompiers de Marseille. Travaillant, apprenant sans cesse, et formant, à la sécurité des personnes, des biens et de l’environnement, la lutte contre les catastrophes naturelles et industrielles, la gestion de leurs conséquences, la prévention et le prévision des risques en milieu urbain et naturel péri-urbain, j’ai acquis autant de savoir-faire que de savoir-être.

En 2010, j’entre pour la première fois dans un hackerspace alors que je reprends, en parrallèle de mon travail, des études en biologie, Master puis Master 2 de recherche en microbiologie. La recherche univeristaire etant cloisonnée, c’est en début de 7ème année que je quitte cet univers pour celui des Tiers-Lieux. Depuis ce jour je continue à être un membre contributeur et porteur de projets dans plusieurs communautés de pratiques libre et ouvertes liées aux hackerspaces et FabLabs. Ceci me permetant de pratiquer et d’appprendre en transdiscipliniratité, voir en antidisciplinarité.

C’est en évidence la continuité de mon engagement dans la préservation des conditions de vie, de sauvegarde de la biosphère, et des libertés individuelles et collectives, qui s’exprime dans ces activités professionelles et personnelles.

Ce qui m’a mené à co-fonder un hacklab de biomimétisme avec de ami.e.s à Rennes en 2014, le Biome. Continuant ainsi une forme possible de Tiers-scientifique et d’entrepreneuriat, au sens profond de résoudre de défis.

rss twitter github mail linkedin stackoverflow