Wikipedia :

Les Rotifères (Rotifera) constituent un embranchement du règne animal. Ce sont de petits organismes bilatériens mesurant entre 50 µm et 3 mm qui ont souvent une forme de trompette, cylindrique ou sphérique.

Ils vivent principalement en eau douce mais quelques espèces occupent les eaux salées ainsi que les milieux humides. Ils se nourrissent essentiellement de microorganismes en suspension dans l’eau. Certains Rotifères sont des parasites de crustacés, de mollusques et d’annélides. Ils composent une grande partie du zooplancton d’eau douce et constituent une source de nourriture importante dans les écosystèmes d’eau douce. En milieu terrestre, ils interviennent dans la décomposition des matières organiques dans le sol. Ils sont utilisés dans des études écotoxicologiques

Rotifer Farm (2012)

Cet article qui suit est traduit avec l’aimable autorisation de Raphael Kim. Le texte original et les photos sont au crédit de Raphael Kim. Traduction et mise en page par Xavier Coadic

These article bellow is available here with Raphael Kim’s authorisation. The original text and photos are credit of Raphael Kim. Translation and layout by Xavier Coadic

I’m a biodesigner and a researcher, interested in DIY biology, micro-organisms, speculative futures and bio-digital interfaces - Raphael Kim Voir l’article original

Rotifer Farm (2012) “Installation de Rotifer Farm. Modèle à l’échelle 1: 1. Verre, acrylique, pompe à eau et rotifères Bdelloid en direct.”

Spore chamber Unité de stockage de spores microbiennes: les rotifères peuvent être séchés dans des spores semblables à des graines qui peuvent rester inactives pendant de nombreuses années. Les spores sont extrêmement résistantes à des conditions difficiles et, en tant que telles, sont envisagées pour les voyages spatiaux par la NASA, ainsi qu’un châssis pour le stockage de données (conversion de 0 et 1 de données numériques en AT et CG d’ADN)

Bioreactor Unit: Designed for revival and reproduction of rotifers

Circuit 1: Revival & Reproduction

Unité Bioreactor: Conçu pour le renouvellement et la reproduction des rotifères Unité d’alimentation: Conçu pour collecter la salive humaine qui fournit de la nourriture pour les rotifères qui se régalent de bactéries qui se trouvent à l’intérieur de notre bouche

Feeding port

Unité d’alimentation: Conçu pour collecter la salive humaine qui fournit de la nourriture pour les rotifères qui se régalent de bactéries qui se trouvent à l’intérieur de notre bouche

Farm label

Plan de la ferme: La ferme est divisée en différentes unités, chacune dédiée à la culture et à l’exploitation des rotifères selon leur panel de capacité

Si l’on regarde de plus près, nous faisons partie d’un terrain de jeu alternatif dominé par des communautés microbiennes prospères. Mes (Raphael Kim) intérêts portent sur la communication de notre énorme intérêt pour nous engager nous même avec le monde microbien, en mettant en évidence les niveaux possibles d’interactions et en créant une tangibilité depuis un monde qui est le plus souvent invisible.

J’ai imaginé une ferme portative et domestique où les animaux de jardin communs microscopiques appelés rotifères pourraient être élevés et exploités avec notre contrôle - d’une manière similaire à la façon dont les fermes traditionnelles pour les animaux comme les vaches et les cochons sont exploitées - bien que sur une échelle différente.

Les rotifères sont petits, principalement des animaux d’eau douce, et sont parmi les plus petits membres des métazoïques: environ 0,5 mm de longueur ou moins. Leurs corps ont un total d’environ un millier de cellules.

  1. Vue interne de Rotifer

  2. Anatomie du Rotifère

Unité de détection biologique: une ferme dans une ferme?

Les rotifères peuvent être génétiquement modifiés pour produire une fluorescence verte - un marqueur visuel commun d’altération génétique. Cette unité est conçue pour utiliser des rotifères génétiquement modifiés pour détecter les niveaux de traces de produits chimiques dans l’eau, tels que les toxines, les hormones, les métaux précieux ainsi que d’autres petits microbes. L’idée est de programmer ces rotifères à briller lorsque de petits niveaux de particules cibles se trouvent dans le système d’eau. En hackant la biologie des rotifères, le concept de ce qui peut constituer une «ferme» a encore été réduit, de sorte que le corps de l’animal lui-même devienne une ferme ou une usine pour produire des phénotypes précieux.

Unité d’analyse et de prévision

Les signaux fluorescents produits par les rotifères peuvent être quantifiés pour produire une série de données qui peuvent informer les changements à petite échelle dans notre environnement, dont certains ne peuvent pas être captés par des capteurs électroniques actuels. La sensibilité élevée de ces “biosensors” signifie que les données recueillies peuvent être utilisées pour créer des prévisions, ou des «avertissements précoces», afin de prévoir d’autres changements qui pourraient se produire.

Featured:

  • Final Graduate Show 2012, Royal College of Art, London, UK
  • Press Review NOTCOT
  • Radio Interview, Resonance FM
  • Science Uncovered event, Natural History Museum, London, UK
  • TW Bioart Exhibition, The Incubator, Taiwan.
  • Cynetart 2013, Festspielhaus, Dresden, Germany
  • Forced Landing: Into the Unknown, Helsinki Design Week 2015

Special Thanks: Dr Sasha Mikheyev, Ecology and Evolution Unit, Okinawa Institute of Science and Technology, Japan

NDLR : Un immense merci à Raphael Kim pour sa confiance accordée et son authorisation de traduction et réutilisation des ses contenus.

Editor’s Note: A huge thank you to Raphael for his trust and permission to translate and reuse these contents.