Sujets et compléments. Bref, j'ai participé à SudWeb

- 17 mins

Elles et ils étaient une centaine de personnes venues de St Étienne en vélo, de Québec en avion, de Bretagne en train, de Marseille en voiture, de Luxembourg de fil en aiguille… pour se retouver à Anduze, dans le Gard cévénol pour la 8ème édition de SudWeb.

2 jours et des pourssières d’étoiles, ensemble qui furent intenses et revigorants. Mais comme toute chose bien pensée et conçue à son origine, sudweb permmet de grandes libertés pour chaque personne présente et offre des temps off ou non-programmés forts appréciables et appréciés, et donc des moments d’une importance considérable.

Dans ces espace-temps profondémens humains, il s’échnage des choses incroyables, bien au-delà de l’information et des savoirs. Là, dans ces moments de chaleur, se confrontent avis, pratiques, retours d’expériences. Je vais dans ces lignes essayer de mettre les ressources nécessaires à la compréhsension des sujets et des compélements sur certains thèmes auxquels j’ai pu échanger. En utilisant des ressources libres et open source autant que faire se peut.

C’est une volonté de donner au plus grand nombre, au-delà des participant⋅e⋅s à SudWeb, la possibilité de s’approprier des concepts et faire circuler des informations. C’est aussi par ces lignes rédigées ici la continuité des tissage de liens entre les personnes recontrées en ce mois de mai, ainsi que la volonté de donner à d’autres personnes l’envie de collisionner des humains ou des tricoter des boucles entre humains.

Petits pafums de sujets et compléments de sudweb 2018 à suivre…

I captured the château de Tornac ! Image by : Anduze traveller | License CC BY-ND

Table des contenus

  1. Fabriquer et définir un ironème
  2. Libertés et démocratie ou illusions
  3. Nomadisme et mutations du travail
  4. Structures et règles de Quèbec à Lausanne en passant par Lille
  5. Monnaies libres ou monnaies dette et la Théorie Relative de la Monnaie
  6. Protocole moi des internets, LoRa, mesh, LPWAN, Hyperboria
  7. Des internets des énergies et des communs
  8. Programmation et inférence
  9. Culture, musique et influences sur le numériques
  10. Biohacking, biodesign, biomimétisme et le vivant libre et open source
  11. Du tricot à la programmation et langage bactérien, histoire de patterns
  12. Bonus

Fabriquer et définir un ironème

Les mots parfois servent à exprimer des idées et expliciter le plus expréssivement possible des concepts. donner vies à de idées, avoir des langages expressif pour exprimer des concepts, sont des choses possiblement utiles en programmation. Ainsi, jongler avec les mots dans des ironèmes pourrait nous permettre de nous accoutumer à l’équilibrisme entre les concepts et les boucles ?

Peut-être…

Mais à minima, des ironèmes cela met de la bonne humeur dans les espaces entre les personnes. La preuve, c’est lors du premier repas du jeudi soir qu’entre deux tables, en prononçant un ironème puis en tentant de le définir à quelques personnes, le lien entre tables adossées se fit et que les intéractions furent lancées.

++Ironème++

C’est un jeu de mots, mais reposant sur :

Ébauche, épure, esquisse poétique de subversion langagière.

« Dans les ironèmes il y a plutôt l’idée que vous allez travailler à régler de petits nœuds de complexité. » Étienne candel la subversion discrète

Un wiki dédié vous sera peut-être utile pour appréhender ce concept.

« La langue est le ciment des actes ; non seulement elle les rend explicites, mais elle en conserve l’empreinte… Le contenu des faits culturels et le contenu de la langue ressortissent à des dommaines d’exploitation scientifique différents, mais comme les deux faces d’un même objet ; i l est impossible de pénétrer l’une sans aboutir l’autre » André Leroi-Gourhian

L’expressivité me semble devoir être comprise à la fois comme la puissance d’expression, soit une capacité à exprimer une opération complexe par un formalisme aussi simple que possible, et à la fois comme la qualité de l’expression, soit le fait que le texte du formalisme suggère facilement sa signification aux personnes qui reçoivent la compostion formée par le ensemble de cacaractéres des mots.

Fabriquer et définir par les mots des concepts, être en capacité des les manipuler, et les définir, avant de le programmer tout en gardant une touche de poésie et de subversion discrète, ce sudweb commençait bien.

Libertés et démocratie ou illusions

Il fallait bien évidemment se poser les questions des libertés individuelles et collectives ; les réflexions sur le mirroirs de paricipation des groupes aux processus globlaux de décisions, donc, in fine, interroger la démocratie non comme un état permanent mais comme un horizon qu’il faut toujours chercher à ralier.

Le récent « Démocratie(s) » de DataGueule fur donc commenté, mis en perspective, et également conseillé à des personnes qui ne l’avaient pas encore visionné.

Le texte de 2011 de Magali Bessone « La norme de transparence, contrôle du pouvoir ou contrôle du réel ? Du droit de regard des citoyens à l’effacement du sujet » , fut également évoqué.

vous trouverez également la vidéo « Noam Chomsky La Fabrication du Consentement » sur les internets.

Pour pousser l’expérience jusqu’au jeu qui permet d’apprendre, je recommande très fortement « The Wisdom and/or Madness of Crowds » : http://ncase.me/crowds

Nomadisme et mutations du travail

« Nous pollinisons ensemble pour assurer le bien-être de nos semblables » c’est ainsi que nous avions il ya quelques années résumé le dépot de fiches concernant les nomadismes sur le palteforme multibao. Le carnet de bord des organisations novatrices sur lequel nous avons publié sous licence libre, entre autres ressources, des fiches outils sur les pratiques nomades, sur la contribution à ces ressources, sur les doutes, les astuces, les rencontre et les chemins par les futurs nomades, néo-nomades, nomades ou curieux contributeurs. Oui mais sur une technologie dans le domaine public puisque sous licence creative commons zéro : Daktary. Il y avait quelque personne à sudweb membre de cette équipe Daktary, d’autres qui en avaient entendu parlé et toutes celles qui attendaient un signe pour approfondir le sujet.

Bien, les nomadismes c’est pas trop mal comme questionnements et comme documentations, mais tout le monde ne peut pas vivre avec juste un sac à dos, et les nomadismes ne se résument pas uniquement à cette image d’Épinal post-moderne.

Il y a donc walkingDev pour comprendre l’intérêt d’être mobile et de se servir de ces pieds dans presque tous les métiers, même hors du web.

Nous avions de cartes auparavant telles que devfreindlyplaces mais il va falloir remettre la main à l’ouvrage pour les relancer.

Donc nomadismes, technologies, démocraties, libertés, nous mèneraient à des mutations du travail ? Oups, j’ai contribué à une expostion et un livre numérique open source sur le sujet (remis à Alain Damasio en plus ;-) ) : fork The World. Comme cela vous aussi vous pourrez le lire et refaire ces expériementations et les adapater.

Structures et règles de Quèbec à Lausanne en passant par Lille

C’était une édition folle et intense. Nous avons très agréablement échangé sur des petits retours d’expériences d’organisation qui bousculent les standards habituels de réglements et textes administratifs.

Les exmples pris étaient :

j’ai également évoqué le plus chouette spot de coworking Nantais (gratuit) : La serre tropicale dans le jardin des plantes, face à la gare. Allez-y et donnez moi des nouvelles ;-)

Monnaies libres ou monnaie dette et la Théorie Relative de la Monnaie

Avant de ce jeter dans l’analyse et la compréhension des monnaies libres VS les monnaies dettes, il faut s’intéresser à la TRM ( théorie relative de la monnaie de Stéphane Laborde).

Il y a la version longue et technique pour les personnes les plus motivées…

Puis ensuite nous avons pu passer au *buzzwrod* blockchain pour un fonctionnement monnaitaire bien différent avec un dividende universel, une toile de confiance, le logiciel Duniter et la monnaie june. (Je suis partial car membre et coproducteur et utilisateur), qui ont intéressés plusieurs personnes à Anduze. Ce sytème techologique repose sur la TRM.

Protocole moi des internets, LoRa, mesh, LPWAN, Hyperboria

Blockchain ou « Space Odity in Rennes : données de qualité de l’air, Les internets de l’énergie, Open Data Manchester et un fleuron LPWAN, se rencontrent », Il y avait aussi des airs musicaux dans nos échanges.

Des Lyonnais originaires de Bretagne rencontrés sous le soleil gardois, d’autres personnes curieuses, et hop le tour de passe-passe était fait pour imaginer comme contribuer ensemble aux internets de l’énergie sur https://daisee.org. Mais comme l’agnosticisme technologique était partagé entre nous, nous avons également évoqué les possibilité sur Hyperboria, de tests server FTP sur raspi3 en plus de l’installation Ethereum dessus, et enfin les test LoRa « protocole de télécommunication permettant la communication à bas débit, par radio, d’objets à faible consommation électrique communiquant selon la technologie LoRa et connectés à l’Internet via des passerelles, participant ainsi à l’Internet des objets. ». Comme comencé ici.

La comparaison avec un réseau mesh nous en avons aussi bien discuté et même des invitations à faire tout cela lors de l’IndieCamp Kerbors en août furent lancées. Vous viendrez ?

Des internets des énergies et des communs

Nous avons donc parlé pas mal de trucs pas très ordianires. Des internets de l’énergie et l’énergie comme un commun à Rennes, à Lyon ou ecnore à Prats de Mollo dans les pyrénées catalans de 1 100 habitant⋅e⋅s e et l’intérêt de la caisse des dépots pour notre intiative énergie renouvelable

Programmation et inférence

Ce n’était pas la première fois que se présentait une occassion d’ Apprendre l’informatique en pratiquant en pair à pair dans un coin perdu. Et je dois avouer que la personne qui a parfaitement illustré le protocole Casper (ceci sera explicité en texte et vidéo lors des publications de conférences SudWeb), c’est bien Pntbr, alias Stéphane Langlois.

Effectivement nous avons parlé du langage de programmation elm et de l’inférence.

L’inférence de types est un mécanisme qui permet à un compilateur ou un interpréteur de rechercher automatiquement les types associés à des expressions, sans qu’ils soient indiqués.

Cela aurait très bien pu ressmebler à l’atelier elm et javascritp documenté que nous avions fait avec Pntbr lors du précédent IndieCamp Kerbors.

Culture, musique et influences sur le numérique

C’est bien beau de parcourir les univers culturels et les techonologies, les théories et les pratiques, mais sans musique nous ne sommes que peu de raisonnance.

Cela tombait bien, après Ironèmes et saveurs, c’est avec Nathouille que nous nous sommes lancés dans le partage de nos regards sur la musique de la fin des années 70’ venant de Manchester et les influences sur certains courants technologiques aujourd’hui. Sex pistols, New Order… La hacienda et le label Factory record, c’est le film 24 hour party people qu’il faut regarder pour s’initier à ce retour sur les influences du passé qui s’expriment aujourd’hui.

Pour être y trouverez-vous des pistes menant à l’organisation IndieWeb ? Ou hackerbeach ?

Mais si vous mixez tout ça avec Extreme programming, vous trouverez les motivations pour venir à l’IndieCamp ;-) cet été.

En attendant, le retranscription de l’inervention de Claire Zuliani lors sudweb accessiblé et titrée ici « Le joyeux mélange des cultures professionnelles : soliste de haut-niveau, cheffe d’orchestre ou femme-orchestre ? » avait bien illustrée nos différentes discussion. Avec entre autres saveurs political stack, compostabilité, code is law… ¯\_(ツ)_/¯

Biohacking, biodesign, biomimétisme et le vivant libre et open source

Oui même à Anduze, dans un SudWeb, vous pouvez trouver des personnes passées par des formations ou recherche en biologie ou qui s’intérressent très fortement à ces pratiques. Il y en a même qui les font dans des garages.

Nous avons eu de belles discussion sur « Biononymous et Bioprivacy » ou comment les technologies modernes impactes nos intimités biologiques.

Mais saviez-vous qu’il y a un lien entre culture punk, origine du web, biopirate ?

C’est un peu par là que je suis tombé de l’autre coté du mirroir.

Pour ce qui est du biohacking, biodesign, biomimétisme, bioremédiation, le hacklab Rennais le biome a concocté un débit de bibliothèque en ligne déjà bien fournie.

Biohacking peut se référer à :

  • Nutrigénomique, utiliser la nutrition pour prendre le contrôle de processus biologique.
  • Biologie du bricolage ou Do iT Yourself, mouvement social biotechnologique dans lequel les individus et les petites organisations étudient la biologie en utilisant les mêmes méthodes que les institutions de recherche traditionnelles.
  • La biologie participative désigne une approche de la biologie non liée aux laboratoires académiques ou industriels.

Le terme biohacker est parfois utilisé pour désigner un individu expérimentant principalement les propriétés biologiques et d’autres aspects des sciences du vivant, en dehors du cadre académique, gouvernemental ou des laboratoires.

Voici égelement une liste très fournie mais incomplète des hackerspace dans le monde. Et comme un tiers-lieu(X) c’est toujours ce quel ‘on en fait et pas ce que l’on en dit, si voulez apprednre ou proquer la pbiologie de « garage », demandez ou faites le avec ces communautés.

Du tricot à la programmation et langage bactérien, histoire de patterns

Laurence Vagner, que je remercie encore une fois ici, m’a bien surpris et a débloqué lors de son intervention sur la scène de sudweb un problème vieux de 18 mois dans mes travaux.

Laurence et le tricot c’est magic rainbow ? Peut-être, pour vous en faire un avis :

Voici également les slides qui illustrent son propos (attention g00gle doc !)

Coder en tricot ?

CO 42st
Row 1. (WS) K2, P2, K2, P6, K2, P2, K2, P6, K2, P2, K2, P6, K2, P2, K2
Row 2. (RS) K4, P2, K6, P2, K2, P2, K6, P2, K2, P2, K6, P2, K4
Row 3. (WS) repeat row 1
Row 4. (RS) repeat row 2
Row 5. (WS) repeat row 1.
Row 6. (RS) repeat row 2.
Row 7. (WS) repeat row 1.
Row 8. (RS) K4, P2, C6F, P2, K2, P2, C6F, P2, K2, P2, C6F, P2, K4
Repeat these rows to desired length, ending on row 7. 

BO

https://www.ravelry.com/patterns/library/irish-hiking-scarf

Bref, cela m’a beaucoup fait réfléchir. J’ai mis du temps, mais surtout pris du temps pour en discuter avec lors de ce week-end avec les personnes présentes. Le passage concernant les deux guerres mondiales lors desquelles des informations tricotées en binaire (coordonnées, heures de passages de trains, …) étaient échangées avec « des écharpes moches mais utiles » ; c’était peut-être là une clé que je n’avais pas encore bien comprise. (voir source)

Paf, l’interdiction d’import/export de patrons de tricot durant ces guerres m’a fait rire très jaune en regardant notre petit monde numérique actuel… Bref, on dit CHIFFRER et pas crypter ;-) (voir https://chiffrer.info).

Donc, binaire, chiffrer, patterns… Mais bien évidemment ! Bordayl ! C’est bien de cette base d’analyse du tricot que j epourrais résoudre mes problèmes d’expression d’un langage aux bactéries des sols et tenter un web des sols…

Ouais ça envoie du lourd d’Anduze sous roche à SudWeb 2018

Je vous assure que j’ai pu en discuter très sérieuement avec des personnes présentes, notamment le design pattern, les patterns et les choix de langage de programmation ; ici python et le design pattern « Factory Method » pour fabriquer des objets ou celui « memento » pour permettre à un un objet de restaurer son état précédent.

Du coup j’ai presque 400 lignes de python à revoir pour enfin faire parler ce truc :

Peut-être que le prochain sudweb, juste avant de passer du New Order à la sono, il y aura une performance musicale avec des colonnes de Wynogradsky et des bactéries qui font bouger les corps et les appréhensions de concept.

Bonus

Créer un boucle Do…while en python

Alors qu’elle n’existe pas en python

1 = 0

while "i < 10":
    print(i)
    i += 1
    if i >= 10:
         break

Pour la ligne 3, c’est une astuce de programmation permmettant d’intégrer un commentaire de manière à rendre celui-cui plus lisible et dans le même temps utiliser ce commentaire comme valuer (expressivité).

Pour constater la valuer de cette chaine de caracrtère dans du bolléen

>>> bool('i < 10')
true

Mais avant et après sudweb ?

Avant j’avais écris « Conférences, grands écarts, un petit tour des adductions » d’Anduze à Auray en passant par web2day, Pas Sage en Seine, Forum des usages coopératifs à Brest et le sommet mondial des fablabs.

Après, il me reste à rédiger et mettre en forme la recette du format orginal que nous avons testé à sudweb 2018 avec Newick et Julia, puis le publier avec le texte du propos tenu sur « Apprendre à apprendre, transmettre en permé-habilité - Protocole Capser ».

IMMENSE MERCI AUX PERSONNES PRÉSENTES & LA THYM

Xavier Coadic

Xavier Coadic

Human Collider

rss twitter github mail linkedin stackoverflow